Nice

SECRET : A LA DÉCOUVERTE DE NICE L’INSOLITE

Derrière l’image de carte postale, Nice dissimule des lieux plus secrets, mal connus des guides touristiques et des locaux parfois. Rattachée à la France depuis 1860 seulement, la cité a été le lieu de passage de bien des cultures et influences, lui laissant traces ici et là. Le Best Western Hôtel Alba vous invite à partir à la découverte de Nice la mystérieuse.

Le Bagne à Nice

Le Bagne à Nice

 

Le périple commence par le bagne devenu cette année, en février 2017, une galerie d’art. Longtemps laissé à l’abandon, le bagne avait fini par disparaître de la mémoire de Niçois, et pourtant son histoire appartient à celle de la ville. Construit en 1750 avec les pierres du Château de la Colline, le bagne fût d’abord entrepôt avant de servir sa fonction carcérale. Au début du XIXème siècle, les forçats y dorment entassés, la chaîne aux pieds, alors que le jour, ils s’épuisent à creuser le bassin Lympia pour aménager le port. Derrière les murs de l’édifice, « Lou Barric Lon », le long mur, jusqu’à 300 prisonniers vivent aux portes de l’enfer, entre épidémies et bagarres. Après le rattachement du comté de Nice à la France, l’édifice devient une prison civile puis une caserne et des bureaux administratifs. Racheté en 2012 par le Conseil Général des Alpes-Maritimes puis réhabilité il ouvre désormais ses portes à l’art et à la création.

La Rocca Sparviera

La Rocca Sparviera

 

Trente kilomètres au nord de Nice, à 1100m d’altitude au dessus de la vallée du Paillon, s’érige ce qu’il reste d’un village fantôme aux murailles déchiquetées. La Rocca Sparviera, « rocher des éperviers », cache les ruines d’un ancien hameau fortifié du XIIème siècle, qui aurait habité jusqu’à 350 âmes, curé, notaire et seigneurie avant d’être déserté au XVIIème siècle. Accessible à pied en deux heures depuis Coaraze, le village aurait été maudit par la Reine Jeanne, théâtre d’infanticides et crimes atroces, avant de subir la famine, les ravages de la peste, puis de terribles tremblements de terre qui finiront de jeter sur ses pierres les légendes les plus folles. Aujourd’hui on dit encore que les âmes damnées continuent de hanter ses murs.

A l’est de Nice, sur la commune de la Turbie, se dresse le trophée d’Auguste, une tour érigée en l’honneur de l’empereur Octave Auguste au VIème siècle avant J.C pour avoir réussir à ramener sous domination romaine 45 tribus celto-ligures.  La «Turris Beata», la Tour heureuse traversa bien des époques et fût en partie détruite par les Goths, les Wisigoths, les Lombards puis les Sarrasins. Les moines de Lérins l’affligèrent également, voyant en elle un symbole païen objet de superstitions. La légende raconte en effet que la Tour abritait Aldemaüs, un mage à la solde du Malin qui s’ingéniait à détruire les couples heureux. L’union de ses dernières victimes, le comte de Narbonne et sa belle Tiburge, aurait été sauvée du maléfice par l’intervention divine de Saint-Honorat.

La Pyramide de Falicon et la Grotte de Ratapignata

La Pyramide de Falicon et la Grotte de Ratapignata

 

Au nord de Nice dans le village de Falicon, une pyramide au sommet abîmé surplombe un gouffre naturel appelé grotte des «Ratapignata», chauves-souris en niçois. Découverte en 1803 par Domenico Rossetti, un avocat siennois, la grotte abrite plusieurs salles fendues par des stalagmites et colonnes, puis un escalier de 7 marches. La pyramide a fait l’objet de nombreuses théories, lieu de culte de la Pythie, construction des frères templiers ou encore temple de Mithra, une religion monothéiste antérieur au christianisme particulièrement pratiquée en Egypte. De là à faire le lien entre pyramide et Egypte… Toujours est-il que la fonction et l’origine de la pyramide reste encore aujourd’hui un mystère.

La belle Nice abrite bien d’autres légendes et trésors comme l’un des plus vieux textes rédigés en langue d’oc et conservé dans la sacristie de la chapelle de la Miséricorde. Si ces quelques lignes ont aiguisé votre curiosité, nous serons heureux de vous conseiller lors de votre prochain séjour au Best Western Hôtel Alba.

Retrouvez nous sur notre Facebook & notre Instagram !
Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager  ! Découvrez plus d’idées touristiques avec notre article sur les vestiges de la Belle Epoque !

Tous nos hôtels sont aussi sur Facebook, rejoignez nous !

Best Western Premier Hôtel Le Mondial****
Best Western Hôtel Astoria***
Hôtel l’Esterel**
Best Western Alba***
Best Western Plus le Patio des Artistes****

Share Button